JOUR 16 : Dinosaur NM (UT)

La nuit fût longue et ultra confortable, l’hôtel à l’air d’être tout neuf. Au petit déjeuner nous apercevons d’ailleurs notre premier dinosaure : enfin, c’est juste un grand ado déguisé : porter un pyjama ridicule c’est tendance ! Après s’être copieuse rempli le ventre nous prenons  la route.  Cela fait plusieurs jours que mini-voyageuse nous tanne pour voir le parc des dinosaures, espérons que « Dinosaur NM » soit à la hauteur de ses espérances ! 

Il est tôt (enfin 9h) et le soleil tape déjà fort, bienvenue en Utah !  Je ne sais pas vous mais moi, je suis subjuguée par la beauté de ces grandes étendues désertiques. Le ciel bleu, des collines jaunâtre, des champs verts… juste grandiose !

1

En s’approchant du parc le paysage devient plus déchiqueté et verdoyant on imagine aisément l’endroit il y a des milliards d’années. Cela n’a pas dû énormément changer d’ailleurs.

2

 

Sur la route qui mène au Visitor Center, on nous met de suite dans l’ambiance avec  plusieurs statues de dinosaures qui vous attendant pour prendre la pose.

2

On commence la visite pour un petit tour du traditionnel Visitor Center. On apprend que la route qui mène à « Quarry Exhibit Hall » est actuellement fermée mais qu’un service de navette peut nous porter sur le site. Ouf !

Il y a plein de dessins d’enfants de dinosaures. Pour patienter mini-voyageuse veut elle aussi faire un dessin. On va demander une feuille à la Ranger qui à la place nous remet un petit livret pédagogique adapté à son âge. Après avoir appris plein d’anecdotes sur les dinosaures, nous complétons consciencieusement le document (questions, dessin…: voici le livret complet) et nous le remettons à la Ranger.

Et là, surprise, mini-voyageuse doit répéter (main droite levée) une promesse solennelle  en anglais  sur la protection de l’environnement  « As a Junior Ranger, I promise to protect the fossils, plants, animals and history of Dinosaur National Monument. I will explore safely, learn new things, and share what I learn with others« . Ne connaissant que quelques mots en anglais, du haut de ses 4 ans et demi, elle a joué le jeu, et, même si cela c’est plutôt résumé à « I promise » elle a obtenu fièrement son premier badge de Ranger.

Je trouve ce principe vraiment sympa pour sensibiliser les enfants à l’environnement et les impliquer dans la visite. Même si le parc n’est pas aussi grandiose que Yellowstone, cela restera son meilleure souvenir du roadtrip.

Nous prenons finalement la navette direction l’exposition « Quarry Exhibit Hall » où l’impressionnant squelette d’un Allosaurus nous accueille.

3

Le site se résume à un immense mur contenant plus de 1500 ossements de dinosaures. Il y a même une zone où l’on peut toucher de vrais ossements. Honnêtement, je n’ai pas trouvé cela extraordinaire mais à travers les yeux d’enfants c’est un super site !

1

Nous reprenons la navette afin de récupérer notre van pour poursuivre la visite. Sur la route nous croisons des hélicoptères qui semblent transporter des ossements de dinosaures. Wahoo !

La route nous mène ensuite un peu plus à l’intérieur du parc, nous décidons de pique-niquer sur une petite table à l’ombre dans le Spilt Mountains campground.  Non loin de la « Green River » rivière, ce n’est pas les cigales ici qui chantent mais d’adorables « chipmunks » qui crient famine à l’affût d’une chips égarée.

3

Nous décidons de partir à l’aventure sur la « Desert Voice Trail », qui part justement du camping.  C’est une petite randonnée en boucle de 1,5 miles (2,4 kg) qui doit durer (théoriquement) une petite heure, mais, c’est sans compter le soleil brûlant de ce début d’après-midi.

Sans titre

Certes le paysage sur la Split Montain était très sympathique mais la chaleur étouffante a rendu cette promenade très éprouvante (il n’y a pas un brin d’ombre). A l’arrivée au van nous bénissons l’eau fraîche de notre frigo.

Sans titre (1)

Je vous conseille d’amener énormément d’eau  (on en a jamais assez) et d’opter plutôt pour la fin d’après-midi ou le clair de lune.

A la sortie du parc, nous nous arrêtons au « Canyon Visitor Center ». Au départ, nous avions dans l’idée  d’aller voir le coucher de soleil à Fantasy Canyon mais la route en terre battue est très longue. En voyant le degré de fatigue des enfants, on se dit qu’il vaut mieux ralentir le rythme et faire un trait sur cette visite, cela sera pour la prochaine fois !

En attendant, après un rapide ravitaillement à un petit supermarché de Vernal (étonnement il n’y a pas de Walmart) nous craquons et poussons la porte d’un fastfood (nous étions trop épuisés pour nous faire à manger).

Nous regagnerons notre hôtel juste à temps pour se rafraîchir dans la piscine et profiter d’une bonne nuit de sommeil.

nuit :  Microtel Inn & Suites (Vernal)

 

JOUR PRÉCÈDENT                                                         JOUR SUIVANT

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :